Ruptures conventionnelles et chômage de complaisance!!!

20.000 ruptures conventionnelles par mois en 2010. Grâce à ces accords à l’amiable des salariés sont mis au chômage (indemnisé). Est-ce un progrès réel ? Maître Jean Philippe Delsol, administrateur de l’IREF, en doute : la porte est ouverte à un « chômage de complaisance » aux frais des caisses et des contribuables.

Nouvelle façon de mettre fin a des contrats a durée indéterminé (CDI  )à l'amiable(Forcé) il lui reste plus qu'à virer les anciens de 52 à 58 ans qu'ils soient ouvriers ou cadres pour les obliger à prendre une retraite au Pôle  Emploie mais aussi l'entreprise a le bénéfice de ne pas être au ROUGE en évitant le plan PSE tous Bénef pour elle ! On grossi les rangs des ASSEDIC sur le dos des contribuables ...Attention de bien négocier son départ ,la formule de calcul de votre départ sera toujours au MINIMUM légal. 

MB

Ruptures conventionnelles et chômage de complaisance

Lire la suite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog